Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce mois de décembre 2012 les transformations s’accélèrent.

William ayant vécu une expérience un peu douloureuse pour lui s’adresse naturellement

à moi, sa thérapeute préférée, pour en parler. Depuis quelques semaines nous passons de longs moments au téléphone ou sur skype bien sûr pour évoquer des pistes de réflexion sur notre parcours donc, parallèlement, nous nous rapprochons du quotidien de chacun. Peut-être en est-il de même pour vous ? Quand je suis en contact très régulier avec une personne, je suis au courant de son emploi du temps, de ses petits soucis et de ses joies ; lorsque je laisse du temps entre les contacts, je connais seulement l’essentiel de son parcours. Il en est ainsi avec William depuis quelques semaines, je partage à nouveau un peu de sa vie, il partage un peu de la mienne sans doute, malgré les kilomètres qui nous séparent. Et ô combien il est confortable d’être important pour quelqu’un ! Quoique ce que j’écris là, ce doit bien être mon égo qui me le souffle puisque je préviens William que je reçois Marie-José pour deux jours et donc ne serais pas disponible au téléphone. J’ai le sentiment de m’offrir un bol d’air.

Cependant, nous sommes mercredi soir, Marie-José et moi terminons à peine notre dîner quand mon portable m’annonce bruyamment un appel skype de William auquel je réponds brièvement avec un peu de contrariété en lui rappelant la présence d’une amie.

Je reconduis Marie-José à la gare le jeudi et le vendredi, n’ayant pas de nouvelles de William, pointe sans doute dans les profondeurs de mon inconscient un regain de culpabilité, de « pourvu qu’il ne soit pas fâché ? », de « je dois m’excuser » bref traduisons-le après relecture par un besoin de reconnaissance, ou tout simplement un manque d’amour de soi.

Mais pour aller au bout de l’expérience je décroche mon téléphone, j’essaie le fixe de William, son portable, j’essaie skype, je laisse des messages, j’exprime ma peine, et pendant deux jours, l’angoisse et l’inquiétude m’assaillent et avec elles une douleur épouvantable au niveau du coccyx. J’ai des difficultés pour me redresser, je marche comme une petite vieille, cela m’empêche de dormir. Le dimanche en fin de matinée, je mets ma fierté en sourdine et j’appelle Viviane qui me dit que William est parti rejoindre des amis en Dordogne. Maintenant ce sont d’autres ressentiments qui font jour : les larmes de colère, le sentiment de trahison et d’abandon, et limite renvoi de la responsabilité de mon mal-être sur l’autre qui trouve les moyens d’aller en Dordogne alors que depuis le mois d’août il ne les trouve pas pour venir me voir. Malgré la prise rapide de conscience et l’acceptation de ces ressentis, la douleur dorsale reste bien tenace.

En ce dimanche après-midi, je reçois un message de Mauricette, l’ex-femme d’Alain, le compagnon dont je suis séparée depuis 6 ans, qui m’apprend que celui-ci est décèdé depuis plusieurs mois. Hasard de l’annonce ou juste parfaite synchronicité pour ajouter un peu au ressentiment et revisiter le vécu de la séparation.

C’est peut-être à ce moment-là que je retourne vers ma table de coloriage et que je relis le message du diable. Je dois vous dire que mon amie Catherine* a eu la merveilleuse idée de mettre les 22 arcanes majeurs du tarot de Marseille dans des mandalas et d’en faire un album à colorier dont chaque page offre une possibilité d’expérience, je me souviens de mes nuits de réflexion alors que je coloriais l’arcane, la maison-dieu. Pour compléter cet album, chaque ange associé à l’arcane nous délivre un message, le mandala se transforme en mandala-messager.

Ainsi le diable nous dit : « je suis une personne pétrie d’ambiguïté. Je peux vous permettre de faire fortune tout comme je peux vous faire tout perdre ; de même je peux vous libérer ou vous enchaîner… Je suis aussi là pour vous tenter et vous attirer dans les excès en tous genres. Ma compréhension du monde invisible me rend fort et je représente le pouvoir, la puissance et l’argent. »

Le cadeau de la VIE.

Après une nouvelle nuit un peu agitée, ce lundi matin je me rends à la BELLE MATINALE* royale avec ma douleur dans le dos. Ce matin nous sommes une dizaine de thérapeutes et acteurs du bien-être. Dès que la première personne intervient, je sais que j’ai la solution pour ma guérison. Martine nous présente la RVF* et j’obtiens l’après-midi même un rendez-vous pour une consultation.

Martine m’explique l’existence de la citerne de Pecquet située au bas de la colonne vertébrale et qui draine les dépôts du système lymphatique. Lorsqu’elle est très encombrée, il peut y avoir inflammation avec l’appui sur les deux dernières lombaires.

C’est donc parti pour une nouvelle phase de nettoyage en profondeur de peurs enfouies dans l’inconscient, venant de cette incarnation ou d’autres incarnations, mais qui ont un effet bien réel sur mon corps aujourd’hui.

Je quitte Martine beaucoup mieux et il me faut juste quelques jours pour que retrouver complètement ma forme des semaines passées.

William est de retour chez lui et m’appelle rapidement à la lecture de mes messages bien que le dernier que je lui ai laissé soit sensé le rassurer sur moi puisque je le remercie d’être présent dans ma vie et de participer, sans le vouloir, à mon évolution. Il avait simplement oublié son téléphone chez lui ! En verbalisant à nouveau mes ressentis, la prise de conscience de mon fonctionnement se renforce et je lui renouvelle mes remerciements.

Maintenant je reviens à mon coloriage ! J’ai hâte de terminer cet arcane pour la ranger dans le classeur et passer à une lame plus douce. Cependant en réalisant le fonds du mandala, je remercie cet ange de ce qu’il m’a fait vivre, je reconnais l’utilité des expériences un peu douloureuses à traverser pour me reconnecter à mon Essence et bien évidemment :

Je Me remercie et je choisis de M’aimer d’un amour infini

Je choisis de ME remplir de douceur et d’harmonie

*Catherine STAHL : auteure, artiste-créatrice de mandalas, médium.

*BELLES MATINALES : un concept initié par Dominique Marcère et Véronique Coquet temps d’échange entre praticiens du bien-être.

*RVF : Résonance Vibratoire Fréquentielle - basée sur les derniers travaux en physique quantique - Technique manuelle de soin et de soutien aux traitements conventionnels.

le mandala messager mis en couleur

le mandala messager mis en couleur

Tag(s) : #mes expériences de vie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :